no comments

Dakar et l’île de Gorée

Le Sénégal est un pays d’Afrique de l’Ouest, ses côtes sont baignées par l¹Océan Atlantique. Sa capitale, Dakar, se trouve sur la presqu¹île du Cap Vert.

Elle a été l’une des plus importantes portes d¹entrée des colonisations. Les tout premiers habitants étaient les Mandingues, la zone fut découverte par les Portugais dès 1444.

Juste en face de Dakar se trouve l’île de Gorée, leurs histoires sont indissociables. Elles ont fait l’objet de toutes les convoitises et sont passées, plusieurs fois et à tour de rôle, aux mains des Hollandais, des Anglais, des Français. Dakar voit le jour à partir de 1857.

De Dakar partent de nombreuses routes touristiques vers la Casamance, Saint-Louis, les Parcs nationaux. La ville, immense, offre de nombreuses activités, tant culturelles que sportives. Pour les fondus d¹art moderne, il faut absolument visiter le Dak’Art qui garantit à la capitale un rayonnement international .

A voir également la grande mosquée de Dakar, la nouvelle mosquée et la Porte du Troisième millénaire. Si la ville est résolument tournée vers le futur, elle n’en oublie pas moins ses racines. Sur l’île de Gorée, on honore la mémoire des esclaves victimes de la traite des Noirs.

Gorée a été déclarée officiellement « île mémoire » par l’ONU en 1978 et fut parmi les premiers sites reconnus par l’UNESCO en tant que patrimoine mondial de l’humanité.

La Maison des esclaves est devenu le symbole du commerce négrier. Les bateaux chargés d’esclaves partaient soit de l’île, soit de Saint-Louis, à destination de l’Amérique. Gorée dépasse de nos jours cette image de plaque tournante de l¹esclavage.

Désormais de nombreuses activités culturelles y sont organisées : festival international de jazz, expositions, Fondation Soros. On y trouve également l’Université des mutants qui est en fait un centre international de rencontres et de conférences dédié aux diasporas, à la mixité, au multiculturalisme.

Elle présente également le Musée historique du Sénégal. Elle a été fondée à l¹initiative de Léopold Sedar Senghor. Outre l’aspect culturel, vous pourrez également profiter des plages de Dakar, bien que celle de Gorée soit davantage réputée. Farniente et baignade au programme.

Un point particulier pour la cuisine sénégalaise, connue pour être l’une des meilleures d’Afrique. Outre la cuisine traditionnelle, elle a subit les influences d’Afrique du Nord, de France ou encore du Portugal, tout en les assimilant. Le résultat est une cuisine riche et originale.

L’hospitalité est la règle. Généralement, dans les familles, les convives se réunissent autour d’un plat unique généreux. Le poisson est très fréquent au menu, de même que les produits de la mangrove : huîtres, crustacés de toutes sortes, poulpes. Le tout relevé et épicé à souhait. Poulet et mouton sont les viandes les plus fréquentes. Le mafé est un plat célèbre de poulet servi avec une sauce onctueuse aux cacahuètes.

Des petits restaurants confidentiels aux grands hôtels plusieurs fois étoilés, vous n’aurez que l’embarras du choix car Dakar, comme ses grandes sœurs africaines évolue avec son époque et sait dorénavant conjuguer traditions pluriséculaires et modernité.

L’Afrique a soif d’avenir, buvons à sa coupe.