no comments

Les délices de Menton

La French Riviera, Ze French Riviera… il existe tout près de nous en Europe, un coin de Paradis envié par le monde entier.

Menton, dans les Alpes-Maritimes, se trouve à proximité et de la principauté de Monaco et de la frontière italienne. Elle fait partie des plus célèbres stations balnéaires de la Côte d’Azur. Avec ses 316 jours d’ensoleillement par an, excusez du peu, elle figure au palmarès français des villes les plus ensoleillées de l’hexagone. Son histoire se déroule au fil des siècles, peu bousculée. En 1346 la ville est achetée par le prince de Monaco, Charles de Grimaldi, elle restera monégasque jusqu’en 1848 date à laquelle elle se proclame ville libre, en même temps que Roquebrune, toute proche. Il faut dire que les princes de Monaco insistaient pour percevoir une taxe sur l’exportation des citrons, richesse de la ville. Payer un impôt sur ses citrons ? Que non ! C’est en 1861 qu’elle devint enfin française.

Et donc les citrons sont depuis toujours chose d’importance à Menton. Tous les ans, on leur fait leur fête ! les trois derniers week-ends de février sont consacrés à la fête du citron de Menton. Là chars et décorations sont tous dédiés au citron et à l’orange. La ville se pare du jaune et de l’orange des agrumes et la fête bat son plein, événement désormais à renommée internationale. Outre la fête du Citron, vous découvrirez à Menton des somptueux jardins, parfois accrochés sur les flans des falaises proches de la mer : le Jardin Serre de la Madone aménagé dès 1924 par le major Lawrence Johnston et qui comporte de très nombreuses plantes rares, le Jardin botanique exotique du Val Rahmeh et son conservation de plantes dorénavant disparues de leur habitat naturel comme le Sophora toromiro, le Jardin du Palais Carnolès entourant l’ancienne résidence des princes de Monaco, et tant d’autres jardins publics ou bien privés.

Outre les jardins, Menton regorge de trésors architecturaux. Le bastion de la ville a été construit par les princes de Monaco dès 1636, il est désormais musée. Ce musée est dédié à une figure emblématique la ville : Jean Cocteau. L’artiste séjournait souvent à Menton et s’est montré généreux avec ces lieux qu’il aimait. Il a décoré et peint la salle des mariages de la mairie. Le Palais de l’Europe, bâti en 1909, figure en bonne place, tout comme l’église russe orthodoxe édifiée dès 1892 par le même architecte, le Danois Hans-Georg Tersling. Les Russes en effet fréquentaient la Côte d’Azur en nombre et ceci dès le 19ème siècle.  La basilique Saint-Michel Archange est de style baroque, construite à partir de 1619 et présente deux clochers. A voir également le Monastère de l’Annonciade ainsi que de nombreuses chapelles disséminées dans toute la ville, que vous pourrez découvrir au gré de vos promenades ensoleillées.

Et puis, à tout seigneur tout honneur, les plages. La Méditerranée s’offre sous ses plus beaux atours de sable blanc et vient lécher des plages qui n’attendent plus que vous, pensez : la Plage des Sablettes, la Plage d’Hawaï (mais si !), et la Plage Rondelli et les Plages de Borrigo, du Casino et du Marché qui ont bénéficié de la construction d’une digue qui limite l’érosion et a permis de les élargir de plusieurs mètres. Pour les principales, reste à découvrir les petits coins cachés…