no comments

Madagascar, un mélange culturel d’exception

La tradition et la culture des peuples malgaches évoquent en partie celles de l’Asie du Sud-est. Et au fil du temps, les Arabes et les Africains ont aussi influencé la coutume locale. Avec l’arrivée des Occidentaux durant la période de la colonisation, Madagascar est devenu une destination qui reflète un mélange culturel hors du commun. À titre d’exemple, les arts funéraires s’effectuent sous différents aspects selon la province. Chez les « Betsileo » de Fianarantsoa, leurs tombeaux, surmontés de monolithes, sont faits de pierres plates empilées, tandis que chez les « Antandroy » (Tuléar), leurs tombes sont faites d’amas de pierres appelé « Valavato » et sont agrémentées de poteaux sculptés baptisés « aloalo ».

Alahamadibe, le Nouvel An malgache

L’aventure dans la Grande Île permet aux touristes d’assister à de nombreuses traditions qui peuvent marquer le quotidien des Malgaches. Parmi les incontournables, il y a l’évènement ancestral qui représente le Nouvel An malgache, l’Alahamadibe. Celui-ci est régulièrement célébré chaque année par certaines tribus aristocratiques comme les « Zanadranavalona ». Cette commémoration possède ses propres rites qui respectent les trois règles du pardon, de la purification du corps et celle de l’esprit. Durant l’Alahamadibe, les Malgaches organisent plusieurs festivités traditionnelles composées de chants, de « kabary », de danses folkloriques. Et pour terminer, le partage de la viande de zébu est indispensable pour renforcer les liens familiaux.

Sambatra, un autre évènement immanquable

Ce circuit à Madagascar se complète par la découverte d’un événement particulier qui se tient dans la région de Mananjary. Appelé par les locaux « Sambatra », celui-ci consiste à réunir les Antambahoaka pour la circoncision collective de tous les garçons nés au cours des sept dernières années. La date du « Sambatra » est fixée par les « Ombiasy » en tenant compte de l’apparition de la lune descendante. Plusieurs familles se déplacent à Mananjary pour faire la fête pendant environ une semaine.