nocomments

Un séjour mémorable dans la wilaya de Batna, en Algérie

L’Algérie fait partie des pays du Maghreb qui séduisent le cœur des touristes par la diversité de son patrimoine naturel et l’originalité de sa culture. D’une superficie de 2 381 741 km2, cette contrée possède l’un des plus beaux paysages de l’Afrique avec une position géographique bordée par la mer Méditerranée au nord et un relief parsemé de plusieurs chaînes de montagnes.

Tous ses atouts font d’elle un lieu idéal pour effectuer une randonnée pédestre. La wilaya de Batna de la région d’Aurès est, entre autres, une destination de choix pour commencer un circuit sur mesure sur ce territoire. Située au nord-est de l’Algérie, elle regorge de nombreux sites dignes d’intérêt qui méritent d’être visités le temps d’un séjour. Il y a, par exemple, la ville de N’Gaous qui est célèbre pour la culture de l’abricot. Une fête est, d’ailleurs, organisée chaque année dans la région chaque année pour présenter les produits fabriqués à base de ce fruit comme les jus, les boissons et les conserves. Elle se déroule généralement durant les jours de la 3e semaine du mois de juin.

Randonnée dans le parc national de Belezma

Toujours dans la wilaya de Batana, l’aventure des bourlingueurs continuera dans le parc national de Belezma à l’est de N’Gaous. Cette aire protégée est le berceau d’une flore exceptionnelle et extrêmement diversifiée puisqu’on y recense près de 447 espèces végétales, dont la plus importante est la cédraie occupant les 21,6 % de cette réserve. On y rencontre également la seule population de grand houx de la région d’Aurès.

Par ailleurs, cette réserve sert de refuge à plusieurs amphibiens, reptiles, colonies d’insectes ainsi que d’espèces mammaliennes comme le sanglier, le lynx caracal, l’hyène rayée et le chat sauvage. L’avifaune des lieux, quant à elle, est composée de 106 espèces d’oiseaux, dont les rapaces diurnes et nocturnes. En outre, le parc abrite le massif montagneux du Belezma, un site d’où l’on peut observer des vestiges d’un ancien fort byzantin construit sous les dynasties musulmanes. On trouve aussi sur sa limite nord-est le Medracen, un mausolée des rois humides datant d’environ 200 ans av. J.-C.

À la découverte de l’ancienne cité romaine de Timgad

Situé dans la partie est de la wilaya de Batana, Timgad sera la prochaine destination des aventuriers. Cette cité est un des rares endroits de l’Afrique où l’on trouve encore des vestiges de l’époque romaine. Construite en l’an 100 par le souverain Trajan, elle est structurée selon le modèle des villes romaines, avec des temples, un forum, un théâtre et quelques bâtiments.

À noter que ses nombreux monuments ainsi que son bon état de conservation ont contribué à l’inscription de ce site au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco en 1982. Par ailleurs, à l’entrée de la cité de Timgad se trouve un musée où l’on préserve quelques objets découverts sur les lieux comme des poteries, des ustensiles en bronze et des monnaies. Cette galerie abrite également des sculptures de dieux grecs et romains telles que Mercure et Sérapis.